Climat

Situation hydrogéologique en France : Analyse de l’état des nappes d’eau souterraine pendant la période automne/hiver 2023-2024

Ariane
22/2/2024
2
min de lecture
Publiée le
22/2/2024
Sommaire
Partager ce post
Après avoir lu cet article vous saurez :
Comprendre le principe de recharge hivernale
Connaître la situation hydrogéologique actuelle
Comparer les niveaux hydrogéologiques actuels aux normales mensuelles

Au cours de la période automne/hiver 2023-2024, la situation hydrogéologique en France suscite un intérêt particulier en raison de divers facteurs environnementaux. L'état des nappes d'eau souterraine, éléments cruciaux de l'écosystème, est examiné de près afin d'évaluer l'impact des conditions météorologiques et des activités humaines sur ces ressources vitales.

Evolution des niveaux des nappes

Pendant l'hiver, les conditions dépendent principalement des précipitations. Le début de la recharge hivernale est encourageant pour atteindre des niveaux satisfaisants à la fin de la saison dans de nombreuses régions. Cependant, en cas de manque de pluie, une diminution rapide des nappes réactives et une baisse plus lente des nappes inertielles pourraient se produire. Il est nécessaire de surveiller attentivement la situation, surtout pour les nappes du pourtour méditerranéen, déjà affaiblies par un faible débit et le manque d'épisodes de recharge significatifs.

Au fil de cette période, plusieurs régions voient des variations notables dans leurs niveaux de nappes phréatiques. Les pluies sont cruciales, aidant certaines zones avec des réserves d'eau en hausse grâce à des précipitations abondantes, tandis que d'autres souffrent de pénuries d'eau en raison du manque de pluie, entraînant une pression accrue sur les nappes d’eau existantes. Dans le nord de la France, l'eau souterraine est en bonne forme grâce au temps favorable, tandis que dans le sud, la sécheresse pose problème.

  • En Novembre 2023, la recharge des nappes a démarré avec 78% des points d’observation en hausse.
  • En Décembre 2023, la recharge est toujours en cours sur 69% des points d’observation. La part restante (pourtour méditerranéen et Corse) est stable ou en baisse.
  • En Janvier 2024, l’intensité de la recharge commence à diminuer : elle ralentit, voire stoppe sur beaucoup de nappes réactives. Néanmoins, 46% des niveaux sont au-dessus des normales mensuelles.

Les activités humaines jouent également un rôle crucial dans la situation hydrogéologique. L’exploitation intensive des nappes pour l’approvisionnement en eau potable, l’irrigation agricole et l’industrie accentuent la pression sur ces ressources. Les autorités peuvent être confrontées au défi délicat de gérer l’utilisation durable des nappes d’eau souterraines tout en répondant aux besoins croissants de la population et de l’industrie.

La surveillance continue des niveaux de nappes d’eau souterraine s’avère donc essentielle pour anticiper d’éventuelles crises hydriques. Les technologies de télédétection et les systèmes de surveillance en temps réel contribuent à fournir des données précieuses pour guider les décisions des gestionnaires de l’eau et des autorités locales.

Carte de la situation des nappes

Le BRGM publie régulièrement une carte détaillée de la situation des nappes. Cette carte permet de visualiser les variations par rapport à l'année précédente.

Pour en savoir plus et consulter le dossier complet, rendez-vous sur la page du site dédié.